Un monde chaotique

Pas la peine de tourner autour du pot pendant 2000 ans, ce film fait parti de mes traumatismes de cinéma. Je me souviens que quand j’ai vu pour la 1ère fois la bande annonce du film et le visage du Joker, je me suis dit “je dois absolument voir ce film” et il ne m’a pas déçu. The Dark Knight est certainement (en fait c’est sûr) dans mon top 3 de mes films de super-héros préférés, avec Superman de 1978 Batman de Tim Burton.

TDK

The Dark Knight de Christopher Nolan

Avec Christian Bale, Heath Ledger, Gary Oldman, Aaaron Eckart, Maggie Gyllenhaal, Morgan Freeman, Michael Caine

Note : 18/20

Synopsis : Batman continue sa lutte incessante contre le crime organisé à Gotham City. Bientôt le chevalier noir croise la route d’un jeune procureur incorruptible du de Harvey Dent. Mais hélas un nouveau criminel d’un genre particuliers fait son entrée : le Joker.

Pourtant The Dark Knight se démarque de Batman Begins et de The Dark Knight Rises, et de plein d’autres super hero movies. The Dark Knight est bien dark.

Et se dire qu’un studio a permis à son réalisateur d’aller si loin dans la noirceur, le nihilisme pour un film d’une telle envergure (attente, exigence, réputation) et que maintenant on sert la même soupe avec plus ou moins de talent au public et qui en redemande (en gros le MCU de Marvel Studio) st quand on lui propose quelque chose de différent il crie “SCANDALE” (Batman V Superman version cinéma, le pas bon SUICIDE SQUAD). Pourtant Christopher Nolan avait bien montré la voie à suivre.

The Dark Knight est un film qui met en scène trois héros au style différent, une sorte de bon la brute et le truand, qui cherchent à prendre le contrôle d’une ville: le bon est Harvey Dent est le bon, un homme de loi incorruptible mais fragile, Batman est la brute celui qui utilise la force pour se faire respecter, et le truand est le Joker, un être qui se moque des règles et de l’ordre et qui ne vit que pour le chaos. Ces trois personnages vont se battre jusqu’à un dénouement qui ne verra pas le bon gagner mas bien le truand sortir grand vainqueur.

Christopher Nolan n’est pas un expert en comic-book ou film de super héros et son Batman Begins, bien que très bon, a plus l’aspect d’un film de commande que TDK. Alors qu’est ce qui fait que sur son second film de super-héros il impose sa patte. Déjà son univers est ancré dans le réelle, son Gotham City n’est plus une ville de comic mais bien une ville qui ressemble à une ville (américaine certes mais une ville quand même), ensuite ses personnages n’ont plus rien de personnages de bande dessiné ils ont une complexité dans leurs faits et gestes et dans leurs pensées. Et son réalisme transforme des personnages tel que le Joker et Double face en personnages réels (même si Harvey Dent reste assez comic dans sa représentation physique, sa psychologie est bien plus réelle), le Joker est exactement ce qu’il pourrait être si il vivait de nos jours et ce n’est pas le contexte anarchique que nous vivons aujourd’hui qui nous contredira.

Prophétique Nolan ? Non pas vraiment car depuis les attentats du 11 septembre le monde plonge dans la folie, et le choix du Joker n’est plus qu’un simple effet de style nostalgique -souvenez vous des dernières images de Batman Begins– mais bien un constat que notre monde est en perdition et que seules l’anarchie ou la vraie justice pourront nous sauver ainsi Gotham City devient l’allégorie de notre monde réel.

Mais quelque soit le choix que nous ferons ce sera un mauvais choix: l’anarchie nous détruira ou alors nous préserverons la paix à partir d’un mensonge tors gros pour être vrai (un sacrifice).

Si vous voulez on peut parler de tout le reste.

Oui TDK est un film très bien mis en boîte, rythmé bien que long avec ses 2h30 d’intrigue, Heath Ledger est inconditionnellement un incroyable Joker de la pointe des cheveux jusqu’au bout des ongles des doigts de pieds. The Dark Knight est la parfaite synthèse d’un film de super-héros de studio et l’exigence artistique de son auteur (coscénariste du film). On pourra reprocher à Christopher Nolan d’avoir été trop ambitieux pour la suite, si il avait gardé la même qualité saluée que pour The Dark Knight on aurait eu droit à un TDKR de grande facture. Mais je me perds là.

The Dark Knight est bien un grand film de super-héros.

Alexis du Ciné@lex

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s