L’appel du renard

J’ai fait une découverte sensationnelle. Hier soir j’ai joué à la suite de Star Fox (Starwing en Europe)… Star Fox 2 sur émulateur. Le jeu n’est jamais sorti sur Super Nintendo et pour cause : le projet a été annulé pour laisser place à la Nintendo 64. Ce que je peux dire c’est que le concept en aurait rebuté plus d’un, le jeu aurait fait un flop et serait devenu au fil du temps un jeu culte. Pourquoi ? Explications.

Image

 

Star Fox 2

Note: ♥♥♥

L’idée de base de Star Fox 2 est vraiment très forte: au delà de choisir son pilote (Fox, Falco, Peppy, Slippy et deux nouveaux personnages) et co-pilote. Le joueur évolue dans un vrai univers en 3D (ce qui est déjà, en soit, un concept couillu pour une console 16 bits) où il est libre d’aller où bon lui semble, il a la possibilité de choisir, sur une carte, le niveau dans lequel il veut combattre mais il ne doit pas oublier que l’ennemi peut attaquer en deux points simultanément. Un aspect stratégique prend vie même si il reste basique. 

Quand le joueur lance un niveau les objectifs peuvent être très simple comme repousser des vaisseaux de combat, combattre un vaisseau de commandement façon croiseur interstellaire, attaquer une base ennemie ou même combattre un boss. Il ne s’agit plus d’avancer de niveau en niveau mais bien d’être libre de choisir la voie que l’on souhaite prendre.
Notre efficacité sera mis à rude épreuve car un timer nous indique le temps que l’on met pour accomplir notre mission (terminer le niveau).
Les phases de combat sont rythmées, nerveuses, un peu bordéliques, mais on se laisse prendre au jeu (c’est le cas de le dire). On retrouve le mode combat ciblé (qui deviendra une des idées géniales de LylatWars sur N64).
Le gameplay est innovant mais intuitif, il suffit de se rappeler la jouabilité de Starwing avec quelques petites modifications. En effet notre vaisseau peu se transformer en landmaster bipède quand il s’agit d’attaquer une base ennemie. Pour transformer votre vaisseau il suffit d’appuyer sur SELECT. La maniabilité change quelque peu mais on s’y habitue assez vite. L’appareil répond bien à nos ordres et on finit par vraiment s’amuser.
Graphiquement, il n’y a pas de grand bouleversement si ce n’est au niveau du design des personnages, plus détaillé. Pour les personnages on retrouve notre bonne vieil équipe Star Fox avec 2 personnages féminins en plus (Miyu un lynx et Fay une chienne), Andross l’ennemi juré et bien sûr l’équipe Star Wolf le némésis de StarFox.
Les musiques sont moins marquantes que Starwing ce qui est dommage mais elles restent correctes.
Bref ce StarFox 2 est un jeu ambitieux peut être même trop ambitieux qui en déconcertera plus d’un (faut quand même savoir lire le japonais pour bien comprendre ce qui est dit) mais qui par certaines idées innovantes donnera lieu au génial LylatWars.
Un curieux jeu qui mérite d’être joué.

Alexis du Ciné@lex

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s