World War Zero

J’étais prêt à donner ma chance à ce film, je me disais que après tout, une B.A. ne traduit pas forcément l’essence du film pourtant mon sens araignée supra aiguisé me disait “attention, ce film ne sent pas bon”. Que se soit le fait de ne pas voir les zombies clairement dans la bande annonce était déjà frustrant (à la limite on peut se dire c’est pour garder le suspense de leur design, ok), ou de voir dans chaque coin de rue la tête de Brad Pitt en mode “je regarde le monde dévaster” “oh mon dieu l’invasion fait peur” ou même d’avoir le sentiment qu’il n’a pas l’air en danger… au fond de moi je me disais “ça ne sent pas bon”. Donc j’y suis allé malgré tout. Et le verdict ? 

world-war-z

World War Z de Marc Forster

Avec Brad Pitt, Mireille Enos, Daniele Kertsnez, David Morse, Pierfrancesco Favino, James Badge Dale

Note :  ♥

MAIS QUE C EST NUL CE FILM. Comment peut on réaliser un film aussi mal fichu ? La réalisation est dégueulasse: les grosse scènes de panique sont filmées caméra à l’épaule par un vieux parkinsonnien, les cadrages sont approximatifs, l’action illisible. Le plus drôle c’est que à cause de cette mise en scène HORRIBLE, des situations deviennent improbable (comment Brad Pitt a pu avoir du sang de zombie dans la bouche ? On ne sait pas car on ne voit rien. Comment ce gamin a t-il pu rejoindre Brad et sa famille alors qu’il n’avait aucune chance de s’en sortir ? On ne sait pas). Le scénario est classique dans son traitement: l’invasion de zombie est inexplicable alors on cherche une question et une solution rationnelles mais au final on est balader à droite et à gauche dans des paysages apocalyptiques parfois bâclés (la Corée du Sud un peu de pluie et un entrepôt vide) parfois anxiogène (la dernière partie du film, le porte avion), parfois spectaculaire (Israël réussit, New York aussi mais moins bien). Pour ce qui est de l’adaptation, je n’en sais rien mais en tant que film de zombie c’est une catastrophe alignant cliché sur cliché, vu et revu.

Ca commence avec la famille américaine parfaite et puis après c’est “reviens moi en vie… je t’aime…je reviendrai” et ensuite on va se battre contre les zombies et ensuite “je sauve le monde, je suis trop fort”. A aucun moment le héros est en danger, il a un peu bobo mais après il va super bien même après s’être injecté un virus mortel (de toute façon il est sauvé à la fin). On aurait pu mettre Tom Cruise à la place ça serait pareil.

Le danger on ne le sent jamais pour le héros et sa famille. A plusieurs moments elle aurait pu être victime du chaos mais non, les émeutiers sont tous gentils avec eux. La famille est très creuse pas assez développée psychologiquement et on s’en tamponne de leur problème (la fille qui a de l’asthme, après son pépin on ne le revoit plus). Les autres personnages comme celui de David Morse ne sert pas vraiment à grand chose, le virologue 2 minutes d’apparition et puis plus rien. Le super copain de Brad est un inefficace de premier ordre qui ne sait que dire “je suis désolé”. Le seul personnage intéressant est la soldate de Tsahal, mystérieuse, à l’aspect cadavérique, vulnérable. Pas d’émotion, même le pathos est invisible et mal joué.

Quand à l’aspect zombie du film, rien est traité dans l’originalité, pas un nouveau regard sur le genre, mise à part quelques notes d’humour noir sympas que Romero aurait pu placer dans ses films de zombies (le maître reste le maître), rien de neuf. Les aspects de perte de contrôle de la situation sont mal amenées et mal traitées (tout est ok et puis patatra tout va mal quand Brad arrive quelque part). Pas de guerre entre humains et zombies mais plutôt de l’action fatigante, illisible et vu ailleurs mais en mieux. D’ailleurs l’intro du film, jusqu’à la première attaque de zombie a un aspect très L’armée des morts de Snyder mais en moins spectaculaire (ou bien spectaculaire pour les spectateurs qui sont venus voir Brad Pitt et qui s’en fichent des films de zombie). Les voix off, les discussions entre scientifiques renvoient au grand Romero mais ne marchent pas. Le gore n’est pas visible, à la limite ce n’est pas grave, mais qu’il n y ait pas la moindre goutte de sang est juste inacceptable. C’EST UN FILM DE ZOMBIE pas un blockbuster.

Alors il y a bien un ou deux trucs à sauver: les zombies ont une gueule bien fichue, la dernière partie du film est digne d’un film de zombie (c’est tendu, angoissant, nerveux) quelques passages sont réussis (le tête à tête entre Brad Pitt et un zombie). et bien sûr la 3D est nulle, nulle, nulle et nulle.

Mais World War Z est une déception dans sa majorité, une honte pour le genre zombie. Goerges Romero reste le roi, Marc Foster un simple sujet de sa majesté.

Alexis du Cine@lex

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s