L’homme d’acier des années 70

Bon sang que c’est épique. Superman est, d’un point de vue personnel, un des films de super-héros qui m’a marqué durant ma vie. Il a eu le même impact que Batman de Tim Burton. Superman n’est pas mon super-héros préféré et pourtant quand je vois ce film de 1978 j’ai juste envie de suivre un peu plus les aventures de l’homme à la cape rouge. 

Image

Superman de Richard Donner

avec Christopher Reeve, Gene Hackman, Marlon Brando, Margot Kidder, Ned Beatty

Note: ♥♥♥♥

Ce premier film raconte les origines de l’homme d’acier, ses premières aventures et sa confrontation avec son ennemi de toujours Lex Luthor. Au moment de sa sortie, le film a provoqué des sueurs froides au studio de la Warner. Ce que le film proposait était révolutionnaire (montrer un homme capable de voler de manière réaliste était novateur) sans compter que le rôle titre était confié à un jeune inconnu qui allait devenir l’image même de Clark Kent/Superman. Mais le film fit un carton et Christopher Reeve DEVINT l’homme d’acier.

Ce premier film n’est pas exempt de défauts et nous allons vite les énumérer: les effets spéciaux ont quelque peu mal vieilli, le scénario est trop simpliste ne développant pas assez le chemin que parcourt Kal-El pour devenir Superman, les méchants n’ont pas l’air si méchants que ça (un peu bêtes par moment) et la représentation de Krypton est kitsch. Mais le reste du film est juste impeccable. A commencer par son acteur principal le regretté Christopher Reeve (inconnu à l’époque) qui interpréta le rôle de sa vie et devint une icône de la pop culture. Il interprète avec brio un Superman tout en charisme, en vulnérabilité et un Clark Kent faussement niais, ces traits de caractère le rendirent populaire auprès du public. Le reste du casting est loin d’être mauvais et il y a des rôles bien interprétés et drôles. Le personnage de Otis (Ned Beatty le sodomisé dans Délivrance) est l’archétype du bras droit du méchant: bête et drôle dans sa bêtise mais ce personnage fonctionne toujours bien aujourd’hui. Gene Hackman qui interprète Lex Luthor a une classe de méchant façon méchant dans James Bond. Mais les autres personnages sont trop superficiels et leurs interprètes n’arrivent pas à leur donner une réelle présence. Au final la star reste Christopher Reeve qui atomise avec aisance ses partenaires à l’écran.

La réalisation de Richard Donner tout en sobriété mais efficacité devient par moment iconique (le plan final juste magnifique) mais peut prendre une dimension épique grâce à la musique de John Williams. La musique du film est la seconde raison de ce succès, entendre le thème principal provoque toujours autant de frisson et équivoque au thème principal de… Batman.  Alors certes le film n’a pas très bien vieilli mais il reste un grand moment de cinéma. Malheureusement les suites des aventures de l’homme d’acier ne seront pas du même niveau et se rapprocheront plus de la simple comédie que du film de super-héros qu’était ce Superman. En attendant la sortie de Man of steel qui semble connaître le même destin que le Superman de 1978.

Alexis du Cine@lex

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s