L’homme derrière l’icône

Quand on voit un film sur un grand homme réalisé par un grand réalisateur, on se tait et on apprécie.

Image

Lincoln de Steven Spielberg
avec Daniel Day Lewis, Tommy Lee Jones, Sally Field

Note: ♥♥♥

Lincoln raconte les derniers mois au pouvoir d’un des plus grands présidents des Etats-Unis qui s’est battu pour faire voter le 13ème amendement. Pour être honnête, Lincoln est un film long, lent, centré sur le combat politique mais pas inintéressant, au contraire il est fascinant. C’est un film historique dans le sens où les actes auront des répercussions sur l’avenir.
C’est un scénario vraiment accès sur la politique où la guerre est très peu représentée sauf au début du film avec ces combats au corps à corps… et puis coupure et de suite on découvre Lincoln, fatigué, usé, mais toujours proche des gens et aimé. Attention Spielberg ne brosse pas un portrait flatteur du Président, il décide de faire descendre de son pied d’estrade cette icône, encore très populaire aux Etats-Unis, pour présenter, au final, un homme. Un homme imparfait mais toujours combattif; il est imparfait parce que sa vie n’est pas parfaite. Luttant pour faire voter le 1″ème amendement, Lincoln doit aussi faire face à ses conseillers politiques qui sont parfois déroutés par ses agissements, à son fils ainé qui ne veut pas vivre dans son ombre et sa femme qui lui rappelle qu’il est un homme avant tout.
Dans le rôle de ce grand homme, Daniel Day-Lewis est habité, convaincant, il retranscrit cette stature d’icône tout en la rendant fragile. Mais Daniel Day-Lewis assure le spectacle et chaque pas, chaque mot prononcé l’audience est accroché à ses lèvres. Malgré sa taille de 1m87 (alors que Abraham Lincoln mesurait 1m93) Daniel Day Lewis semble imposant et intimidant, provoque le respect mérité. Il faut espérer que l’oscar sera de nouveau décerné à Day-Lewis car son jeu d’acteur est sans faute.
Ensuite Tommy Lee Jones est impeccable et livre l’une, et peut être même la meilleure de ses interprétation en jouant un homme politique farouchement pour l’abolition de l’esclavage. La toute première apparition de son personnage est excellente car il n’est pas montré pendant la moitié de la scène jusqu’à ce qu’il brise une discussion et prenne la parole, provoquant un silence de mort. Cette première apparition est un chef d’oeuvre de mise en scène. Est ce que Tommy Lee Jones sera nommé dans la catégorie meilleur second rôle ? Il faut espérer.
Après malheureusement les autres acteurs sont moins visibles et plus oubliés comme Joseph Gordon Levitt.
La mise en scène de Spielberg est très classique et ne s’adonne pas à de l’effet de style, il laisse la part belle aux acteurs. La photographie est d’une pure beauté avec de très beaux jeux d’ombres et de lumières.
La reconstitution historique est fidèle au possible (une chose qu’aime Spielberg) et on a l’impression que tout est vrai.
Peut être que le seul défaut du film est sa longueur et sa lenteur. Deux heures trente c’est long et il est possible de sauter sans s’en rendre compte de moments importants, le deuxième acte du film est peut être le moins intéressant car il ne raconte pas grand chose si ce n’est la corruption des Démocrates. Mais écrasé entre un début magnifique qui pose le contexte historique, l’homme et les politiciens qui l’entourent et sa fin de vie, ce n’est pas grave.
Quant au final, il est bouleversant car il montre le statut d’icône auprès de la population et pousserait presque le spectateur à croire aux hommes politiques honnêtes et convaincus.
Lincoln est un très bon film de Spielberg qui ne tombe pas dans le mélodrame, mais qui montre qu’avant de devenir un immortel, Abraham Lincoln était un homme. Bouleversant.

Alexis du Cine@lex

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s